Psychiatrie, santé mentale et parcours des personnes vulnérables

Paris

le Lundi 16 mars 2020

Présentation


Début 2018, l’AdESM et le GEPSo, en partenariat avec l’ANPCME, lançaient une réflexion conjointe sur l’articulation entre la psychiatrie et le champ social et médico-social. L’objectif défini alors est de faire émerger ou de renforcer une culture commune.

 

La première étape de ce travail commun a consisté à adresser une enquête aux adhérents de l’AdESM et du GEPSo afin d’analyser le parcours de l’usager en étudiant chaque interface médico-social ou social/sanitaire, en identifiant les risques de rupture du parcours et les non-réponses.

 

Suite à la parution des résultats, trois sous-groupes de travail ont été initiés pour approfondir les réflexions : Stratégie territoriale commune ; Fluidité des parcours ; Formation, outils et pratiques professionnelles.

 

Ces trois groupes avaient pour objectifs généraux communs :

 

  • Favoriser le décloisonnement entre sanitaire, social et médico-social
  • Favoriser des approches de travail complémentaires au service de l’usager
  • Amorcer des réflexions qui pourront servir de point de départ dans l’élaboration du cahier des charges des Plans Territoriaux de Santé mentale (PTSM)

 

Le livrable final visé à l’issue de ces groupes de travail était celui d’une charte des bonnes pratiques visant à favoriser la collaboration entre la psychiatrie, la santé mentale et le social et le médico-social. L’ambition est que cette charte, qui sera largement présentée lors de cette journée, fasse référence et serve de doctrine commune pour les établissements du champ sanitaire, social et médico-social.

 

Lieu


FIAP Jean Monnet,

30 Rue Cabanis

75014 Paris

 

Pour plus de renseignements


picto-site GEPSo