Handicap psychique et pouvoir d’agir

Sainte-Gemmes-sur-Loire

le Lundi 22 nov 2021

Organisé par le Crehpsy Pays de la Loire

Présentation


« Je crois fermement que toute personne qui a traversé des difficultés de santé mentale doit développer pour elle-même, à un moment où elle se sent bien, un plan de crise (…). Ce plan nous permet de maintenir un certain degré de contrôle sur nos vies, même lorsque tout semble hors contrôle. » Mary Ellen Copeland.

 

Les directives anticipées incitatives en psychiatrie (DAIP) recueillent auprès de la personne, lorsqu’elle va bien, ses consignes de soins à la lumière des expériences passées et en prévention d’une éventuelle rechute.

 

Elles prennent leur place et se développent peu à peu dans le système de soins auprès des personnes concernées par des troubles psychiques, et recouvrent plusieurs réalités :

 

  • Pour les personnes elles-mêmes, elles permettent de promouvoir leur pouvoir d’agir. Toute fragilisation de santé mentale peut devenir une occasion d’apprendre, de revoir sa copie, de progresser, en faisant de cet écrit un vecteur d’apprentissage.
  • Avec l’entourage familial ou soignant, les DAIP peuvent être un outil de réflexion, de communication et de négociation sur les troubles et les soins.
  • Au sein de la cité, bien que n’ayant pas de valeur légale, elles sont un outil de droit, recherchant  avec détermination l’expression de la volonté des personnes.

Lieu


Espace Culturel L’ART.IMAGE

Chem. de Parthenay

49130 Sainte-Gemmes-sur-Loire

Pour plus de renseignements


picto-site Crehpsy Pays de la Loire