Conflits, guerres et traumas : témoigner, soigner, reconstruire

Amiens

Du Vendredi 24 au Samedi 25 mai

Présentation


Aucun pan de l'action humaine n’échappe à l'effet dévastateur des guerres et des violences collectives. A cela il faut ajouter un terrorisme mondialisé aux formes d’affrontement éruptives qui visent un accroissement de l'effet de terreur.

 

Les guerres sont révélatrices de ce que l’humanité a une part sombre. Elles sont aussi une épreuve de vérité pour tous ceux qui vont se révéler être capables de lucidité, d’engagement et d’abnégation. Et toutes les cultures qui ont fondé la nôtre ont vu dans la guerre la scène de l’affirmation de valeurs positives : l’ardeur guerrière d’Achille, la virtus romaine, l’honneur des chevaliers médiévaux nous appellent à interroger une axiologie occidentale de la guerre.

 

Nous sommes concernés par les actions contre les violences collectives tant elles impactent durablement les vies psychiques et infléchissent les destins. Soigner les traumatismes, restaurer les liens sociaux mobilise un corpus particulier de savoirs et nécessite des actions inédites, souvent destinées à des publics jetés sur les chemins de l'exode ou dans les camps de réfugiés (mères et bébés, enfants, dont certains sont contraints de prendre part aux violences).

 

Pour les acteurs du soin, face au « désordre » et pour remettre en « lien » la culture est un recours, un moyen favorisant une construction de « sens ».

 

Témoigner, juger, soigner, prévenir et reconstruire nécessite un positionnement à l'interface de l'intime et de l'histoire collective, ainsi qu'une vision transnationale.

 

Lieu


UFR des Sciences

33 rue Saint Leu

80000 Amiens

 

Pour plus de renseignements


Programme