La fondation Pierre Deniker lance une campagne pour déstigmatiser la schizophrénie

« La schizophrénie touche en France 600 000 personnes auxquelles il faut ajouter les proches et les familles. Ce sont plus de 1,5 million de personnes qui doivent faire face à la maladie mais aussi au regard méfiant, négatif de la société qui véhicule une image caricaturale et violente des personnes vivant avec cette pathologie qui pourtant se diagnostique et se soigne. Nous souhaitons aujourd’hui lancer un challenge d’envergure : changer ce regard pour déstigmatiser la maladie et pour mieux inclure celles et ceux qui sont concernés. » 

Pr. Raphaël Gaillard, président de la Fondation Pierre Deniker

Objectif : un autre regard sur la schizophrénie

 

Tout le monde se fait de fausses idées sur cette maladie particulièrement méconnue.

  • L’inclusion est possible : biens soignées et accompagnées, les personnes avec schizophrénie ne sont plus enfermées dans la maladie. Peu à peu, elles vont mieux et parviennent à reconstruire un projet de vie.
  • Il ne faut plus en avoir peur, il faut changer de regard sur la schizophrénie, il faut briser les clichés.

 

La fondation lance donc une campagne pour déstigmatiser la schizophrénie s’articulant autour de la diffusion d’un spot sur plusieurs chaînes de télévision et de sa diffusion virale sur le web.

 

La campagne a pour objectifs :

  • De faire changer le regard sur la schizophrénie.
  • D’informer sur les avancées des soins : avec de nouvelles prises en charge, les personnes vivant avec une schizophrénie peuvent maintenant avoir de l’espoir.
  • De collecter des fonds pour la recherche scientifique, afin de confirmer les pistes pour des thérapeutiques innovantes.

 

Pour en savoir plus

Fondation Pierre Deniker