Assises de la santé mentale et de la psychiatrie

Publication - 12 mai 2021

 

Le contexte sanitaire que nous traversons a durement mis à l’épreuve la santé mentale des Français et tout particulièrement, celle des plus jeunes. Face à cet enjeu majeur de santé publique, le président de la république a annoncé le 14 janvier dernier la tenue avant l’été 2021 d’assises de la santé mentale et de la psychiatrie. Dans cette optique, le ministère des solidarités et de la santé lance une grande consultation pour recueillir les attentes, préoccupations et propositions de l’ensemble des acteurs (professionnels, patients, familles) mais aussi de la société dans toutes ses composantes.

 

Cette consultation prendra la forme d’un questionnaire en ligne. Ainsi, que vous soyez professionnel de santé, social ou médico-social, aidant, usager de la santé ou seulement citoyen, participez et contribuez directement aux assises de la santé mentale et de la psychiatrie !

Que recouvrent les assises de la santé mentale et de la psychiatrie ?

Impulsées par Emmanuel Macron début 2021, les assises de la santé mentale et de la psychiatrie seront un temps fort d’échange et de communication pour tous les acteurs de la psychiatrie et plus largement, toutes les parties prenantes concernées.

 

L’objectif de ces assises est double : ouvrir un temps large d’expression et de partage autour de la situation de la santé mentale et de la psychiatrie aujourd’hui. Puis ainsi, sur la base de ces constats, y apporter des réponses concrètes.

 

A cette occasion, une grande place sera accordée à la santé mentale des enfants et des jeunes, particulièrement impactés par la crise sanitaire.

9 thématiques identifiées

Ont été retenues comme prioritaires :

 

  • La santé mentale des enfants et des jeunes ;
  • La prévention et la détection des souffrances psychiques ;
  • La prévention et la prise en charge du suicide, notamment chez les personnes âgées ;
  • La santé mentale et les maladies somatiques ;
  • Les nouvelles souffrances et nouvelles maladies ;
  • La psychiatrie et la psychologie face à la crise sanitaire et économique ;
  • La recherche en psychiatrie et en santé mentale ;
  • La santé mentale des personnes âgées et des populations spécifiques (handicap, ASE, précarité…) ;
  • Les addictions.

 

Pour plus de renseignements et participer à la consultation, rendez-vous sur le site du Ministère des Solidarités et la Santé picto-site